Comprendre les principes de base pour une photo réussie (1/3) – L’Ouverture

Butterfly

Cet article sera le premier d’une série de trois sur les règles de base de l’exposition.

Pour essayer de vous faire comprendre (attention je ne prétend pas être une experte !) simplement, les bases d’une bonne photo, il faut savoir expressément les étapes essentiels pour aboutir à la meilleure photo.


Un photographe cherche toujours a s’améliorer. Au tout début de mon apprentissage, avant d’entrée en école de photo, je lisais beaucoup, je visionnais des vidéos. Le plus important pour bien progresser en photographie, c’est de comprendre l’ouverture, la vitesse d’obturation et la sensibilité du capteur. « Capter » la lumière c’est la base de la photographie. Mot pour mot, la photographie veut dire « l’écriture de la lumière ».

Pendant mes études, les professeurs nous montraient l’importance de bien doser la quantité de lumière que l’on capte. Elle est aussi appelée « l’exposition ». Une image avec trop de lumière, la photo sera surexposée, avec des zones « dites brûlées  » (très blanches) Et une image avec trop peu de lumière, la photo sera sous-exposée avec des parties « bouchées » (sombres).

Plusieurs réglages permettent de maîtriser l’exposition :

  • l’ouverture du diaphragme.
  • la vitesse d’obturation.
  • la sensibilité du capteur.

I ) L’ouverture: correspond au diamètre d’ouverture du diaphragme de l’objectif : plus la valeur est petite, plus l’ouverture est grande et, inversement, plus la valeur est grande et plus l’ouverture sera petite. Une image prise avec une grande ouverture sera donc plus claire qu’une image prise avec une ouverture plus faible.

Ce qui donne comme échelle de valeurs :

f/1 – f/1,4 – f/2 – f/2,8 -f/4 – f/5,6 – f/8 – f/11 – f/16 – f/22 – f/32 – f/45 – f/64 – f/90 – f/128


L’ouverture sur un objectif

Sur un appareil photo, plus exactement un reflex, l’ouverture se règle par crans en tournant la molette de réglage. Pour chaque cran de la molette, la quantité de lumière qui passera par le diaphragme est divisée ou multipliée par deux en passant d’une valeur à l’autre. Deux modes permet de prendre la main sur l’ouverture: le Mode Manuel (M) ou le Mode Priorité Ouverture (Av ou A).

Attention ! Si vous utilisez une grande ouverture, n’oubliez pas que la quantité de lumière absorbée sera plus importante. Pensez à adapter la vitesse d’obturation et la sensibilité ISO en conséquence pour éviter la surexposition

L’article n’est pas très long, car je ne veux surtout pas vous fatiguez avec des lignes et des lignes sur un sujet que beaucoup ont écrit. Ce sont des notions que j’ai apprises lors de ma formation, et bien entendu avec énormément de pratique. Donc à vos appareils et sortez !


3 réflexions sur « Comprendre les principes de base pour une photo réussie (1/3) – L’Ouverture »

  1. Article court et simple. Hâte de lire la suite.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close